Amusez-vous bien sur Geekly Chic !

Mon histoire.. Desu !

 :: Le début :: Présentations :: Présentations validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Rokuhachi Crawley
Sadique de première ligne
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 08/11/2013
Jeu 14 Juil - 20:13
Photo d'identité

Informations

Nom ; Rokuhachi
Prénom ; Crawley
Age ; 19 ans
Ultimate ; Ultimate Vétéran de la Guerre
Doué(e) pour ; ..Combattre.

L'envers du CV

Pseudo ;
Age ;
Description brève de toi ;

Physionomie

Un physique des plus anormaux - Crawley n'est en rien normalement constitué. Il possède un vrai physique d'athlète, ce qui est dû à son entraînement plus qu'intensif. Il porte, le plus souvent, une épée rouge qui est, selon lui, une épée qui maudirait quiconque la toucherais. Ce n'est sûrement qu'un prétexte pour que les autres ne la touchent pas. Ses yeux sont rouges/marrons, de la même couleur que ses cheveux, ce qui n'est en soi pas une chose normale. Il est incroyablement grand comparé à la moyenne japonaise et est considéré dans son pays comme un "monstre".

Psychologie

"Uniquement doué pour combattre" ?.. Non. - Même si sur le point physique, il est impressionnant, sur le point mental, il l'est encore plus.. En effet, Crawley aimait combattre plus que tout. D'ailleurs, il a longtemps servi dans les guerres, ce qui lui a forgé un mental d'acier, mais aussi une façon de penser quelque peu particulière. En effet, il pense que tous ceux qui sont trop faibles mentalement parlant devraient aller se suicider. Ce qui l'apparente à un "psychopathe", mais il n'en est rien. En réalité, il est des plus gentils. Mais il ne veux pas montrer ce côté "faiblard" de lui. Il a déjà poussé plusieurs personnes au suicide. Il a même crée plusieurs suicides collectifs, lorsqu'il était sur le champ de bataille. Il vient d'un petit pays avec une faible force militaire.

Chronologie

Je venais d'un faible pays - Je viens d'un faible pays, inconnu, perdu dans des contrées lointaines, qui a une très faible puissance militaire.

etit, j'ai été témoin de la mort de mes parents. De mes propres yeux, même. Nous étions partis pour le travail de mon père, mais cette mutation ne devait pas durer longtemps, juste l'histoire de quelques mois. Finalement, mon père a été pris à temps complet dans son nouveau travail, ce qui était mieux pour nous, étant donné qu'il gagnais désormais plus. Malgré cela, il était souvent absent, ce qui me rendait assez triste, le jeune moi sentant de plus en plus l’absence de ses parents.Mais, ce soir-là, alors que nous étions censés aller voir ces feux d'artifices, alors que j'allais enfin avoir l'occasion de me forger de nouveaux souvenirs avec mon père, nous avons été pris dans une attaque terroriste. Ils réclamaient de l'argent. Toutes les 30 minutes,ils tuaient une nouvelle personne. Mon père avait été l'avant-dernier à mourir, et j'ai finalement été le dernier survivant.

Suite à cela, j'ai été élevé par mon oncle, qui me frappait sans cesse.. Oui, je sais, le scénario habituel digne d'un mauvais manga, mais qu'est-ce que j'y peux, moi ? Je suis censé vous raconter mon histoire, non ? Enfin bon, mon oncle était une pure ordure, digne d'être enterré vivant et de se faire par la suite bouffer par le vers. Et c'est ce que j'ai fait, d'ailleurs. C'était un crime parfait, et d'ailleurs, personne ne m'a démasqué.

Mais j'ai réalisé que je ne pouvais continuer comme ça. A l'âge de 16 ans, j'ai alors tout jeté et me suis engagé dans le service militaire de mon pays. A partir de là, j'ai commencé à me concentrer sur mon entraînement et il m'a fallu un ans pour que j'obtienne cette force. Il m'a fallu de même un an pour que je fusse muté au champ de bataille. J'ai alors combattu sans cesse et était connu par mes ennemis comme un "monstre de puissance". C'est dans un de mes jours de repos  que j'ai trouvé une lettre chez moi. Une lettre m'invitant à rejoindre l'académie Kibougamine. Même dans mon pays, cette académie était connue de tous. Suite à l'insistance de mes aînés et surtout de mes amis, je m'y suis rendu. Et là, le black-out total. Je me suis retrouvé dans une académie, une académie quelque peu spéciale puisqu'elle était entièrement barricadée. Cette académie, c'était l'académie Kibougamine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Histoire des noms de nos navires
» L'histoire du Corps de Marine
» L'histoire de petit Louis
» histoire de paysan normand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le début :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: